Afterwards I saw the supporters, Paulo Fonseca calm the jeu

Afterwards I saw the supporters, Paulo Fonseca calm the jeu

Afterwards I saw the supporters, Paulo Fonseca calm the jeu

L’entraîneur du LOSC Paulo Fonseca n’a pas voulu alimentar la polemique qu’il a lui-même créée à l’issue du match nul contre Reims lundi (1-1). I avait critique l’attitude et les sifflets d’une partie des supporters.

Paulo Fonseca is coming back midway through his own after-match against Reims (1-1) or he will express his frustration, the possibility of quitting the club if the supporters are not happy with it, and there is indignation concerning the sifflets of one partie des supporters ayant escortes les relances de son équipe depuis l’arrière et de son gardien.

“Je ne veux pas me défiler, Wind to explain the Portuguese. Il est vrai que j’étais très frustré par le match, mécontent de la status et du résultat. Je l’ai accepté mais ma réaction, à chaud, a été assez forte. J’ai réagi sur le coup de l’émotion. J’ai peut-être été trop dur mais je défendais mes joueurs et ma méthode. I understand three well the attitude of supporters. Ils connaissent nos ambitions dans le jeu et ce que l’on construit. Quand on est coach, on doit rester ouvert aux critiques. Je ne pense pas qu’il soit useful de creer une polemique supplémentaire sur ce thème. J’wait that demain (dimanche face à Troyes en Coupe de France, 8:45 p.m. à Pierre-Mauroy) ils nous animate. Comme ils l’ont toujours fait. On est et on restera ensemble. Tout le monde comprend que nos joueurs ont besoin d’encouragements. A team doit faire preuve of courage. Si on continue de cette manière, nous aurons un avantage et les supporters seront avec nous. »

also lire: Paulo Fonseca after the null against Reims: «Je suis très déçu de nos supporters»

Ce jeudi soir, les ultras des Dogues Virage Est (DVE) ont toutefois published a communiqué où ils n’ont pas ménagé Paulo Fonseca, explaining qu’il n’acceptait pas la critique et qu’il était dommageable qu’au premier coup de Vent, le capitaine soit prêt à quitter le navire. L’entraîneur lusitanien, qui sera privé dimanche de José Fonte (adducteurs), Jonathan Bamba (mollet), d’André Gomes (alerte à un mollet) et de Leo Jardim (plaie à un genou, Chevalier sera titulaire), n’en a pas rajouté non plus.

« Do you understand them, confie-t-il. Probably they don’t know me well. On devrait écouter ce que les supporters disent. Maintenance, je ne veux pas que ce qui s’est passé devienne un probleme pour mon équipe. C’était mon sentiment. Peut-être étais-je trop susceptible sur le moment. Nous avons un nouveau projet, de jeunes joueurs. If in comparison with other teams who don’t have large investments, our lives are very important. Sinus restons tous ensemble, nous pouvons nous rapprocher de ces budgets plus importantes. L’une des premières chooses that j’ai proposees en arrivant ici était de mettre en place une façon de jouer dont les supporters seraient fiers. I thought that all the world recognized him. Rien ne changera par rapport à ça. Je suis très heureux ici. When I have the possibility to come to Lille, I am motivated by the most, I want the possibility of building a solid team identity. J’ai rencontré les joueurs et j’ai été très motivated par ce projet. Je peux dire aujourd’hui que nous avons creé cette identité. Que les joueurs adherent plus vite que je ne l’espérais. Le club m’a donné la possibilité de faire ce que je voulais. Il serait dur d’être plus heureux que je ne le suis à Lille et de prendre plus de plaisir comme j’en ai ici. »

also lire: The news of the foot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *